Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mai 2010 5 28 /05 /mai /2010 21:54

 



Théâtre optique d’Emile Reynaud, 1894
Photo: le Théâtre optique d'Emile Reynaud


En 1889, Emile Reynaud perfectionne une fois de plus le praxinoscope : le théâtre optique est un gros praxinoscope qui lui permet de projeter une bande de longueur indéfinie, véritable préfiguration du film. Ces bandes souples sont régulièrement perforées et se déroulent d'une première bobine pour s'enrouler sur une seconde, en s'engrenant dans des goupilles saillantes.
En artiste accompli, Emile Reynaud dessine et peint ses images à la main, une par une, soit une moyenne de 500 à 600 poses par bande Il peint lui-même les personnages sur la gélatine, et sa femme peint le noir autour des personnages. Le jeu de miroirs du théâtre optique permet déjà d’incruster automatiquement les personnages dans un décor comme le permettra des dizaines d’années plus tard la technique du cellulo. Son film de gélatine inséré dans du carton (comme des diapositives) et de 70 mm de largeur se conservera par contre très mal.

Partager cet article

Repost 0
Published by Les conquérants de l'illusion
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Les conquérants de l'illusion
  • Les conquérants de l'illusion
  • : Le blog du projet des conquérants de l'illusion: onze peintres rendent hommage à onze pionniers de l'image fixe et animée.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens