Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 novembre 2010 7 14 /11 /novembre /2010 09:33

C'est à la fin de la guerre, en 1916, peut-être à cause de la crise de l'édition, que Benjamin Rabier se tourne vers une nouvelle activité : Le dessin animé. Il signe, en octobre 1916, un contrat avec René Navarre et s'associe avec Emile Cohl (à lire sur le net : la biographie d'Emile Cohl) qui, à ce moment, a déjà réalisé de nombreux films (marionettes, cartons découpés, dessins animés...). Benjamin Rabier conçoit les scénarios et exécute les dessins, Emile Cohl se charge de la réalisation des films. Après plusieurs avant-projets (Flambeau chien perdu, Flambeau dans les lignes, Flambeau au pays des surprises...), Le premier film, Les aventures de Clémentine, est diffusé en salle en juin 1917. Rabier et Emile Cohl"Les aventures de Clémentine nous donnent les débuts à l'écran du dessinateur Benjamin Rabier. Clémentine est une mère cane qui protège ses canetons contre les dangers qui les menacent. Gros succès pour les dessins animés de Benjamin Rabier qui sont les plus amusants et qui ont fort bien commencé la série de notre spirituel caricaturiste." Un second film est réalisé par Emile Cohl : Les fiançailles de Flambeau qui sort en juillet 1917. Puis les deux hommes se séparent. Benjamin Rabier réalise, avec un assistant, Clémentine et Flambeau (septembre 1917), et Misti le nain de la forêt (Novembre 1917). Pendant l'année 1918, les productions Navarre ont de grosses difficultés.Ce n'est qu'en 1919 que Benjamin Rabier sortira cinq nouveaux films chez Eclipse. (source: site de Benjamin Rabier) benjamin-rabier-vache-copie-1.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Les conquérants de l'illusion
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Les conquérants de l'illusion
  • Les conquérants de l'illusion
  • : Le blog du projet des conquérants de l'illusion: onze peintres rendent hommage à onze pionniers de l'image fixe et animée.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens