Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 novembre 2010 2 02 /11 /novembre /2010 13:34

Demander à Gérard Schlosser de rendre hommage aux frères Lumière, c’était faire face un une situation contradictoire. En effet, Schlosser est un amateur de cinéma et, lors du centenaire du cinématographe, il a été un fidèle spectateur (et collectionneur) des nombreux films diffusés dans les télévisions à cette occasion. En revanche, solliciter le peintre pour cet hommage se heurtait à une difficulté : Schlosser est réticent aux thèmes imposés, même s’il s’y est parfois exercé. S’il est le peintre des « séquences » narratives, toujours cadrées sur des plans de détails du quotidien, s’il est bien le créateur de ce « cinéma immobile » dont parlait Alain Jouffroy, Schlosser ne se voyait pas peindre un tableau pour cet hommage. Ayant remarqué dans un de ses livres, les planches contact photographiques préalables à sa peinture, je lui ai suggéré cette approche séquentielle de la bande photographique. Cette idée eut la chance de lui convenir et Schlosser , appareil photo en main, s’ est livré à ce reportage intimiste, dans un parc jouxtant son atelier, délivrant sur un tirage photographique, cette séquence du cinéma immobile qu’il sait composer. Rehaussée par quelques rares touches de couleur, l’œuvre établit ainsi la passerelle entre un tableau de Schlosser et l’hommage au cinéma.

 

Claude Guibert

commissaire de l'exposition

schlosser-lumiere.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Les conquérants de l'illusion
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Les conquérants de l'illusion
  • Les conquérants de l'illusion
  • : Le blog du projet des conquérants de l'illusion: onze peintres rendent hommage à onze pionniers de l'image fixe et animée.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens